Article publié depuis Overblog

Publié le 12 Avril 2014

à peine nés, becs grands ouverts, pour aspirer la vie à grande goulée,  jeunes merles impatients de distribuer leur chant de joie . A la fois étonnés et ravis d'être sur la scène de la grande vie.
à peine nés, becs grands ouverts, pour aspirer la vie à grande goulée,  jeunes merles impatients de distribuer leur chant de joie . A la fois étonnés et ravis d'être sur la scène de la grande vie.à peine nés, becs grands ouverts, pour aspirer la vie à grande goulée,  jeunes merles impatients de distribuer leur chant de joie . A la fois étonnés et ravis d'être sur la scène de la grande vie.

à peine nés, becs grands ouverts, pour aspirer la vie à grande goulée, jeunes merles impatients de distribuer leur chant de joie . A la fois étonnés et ravis d'être sur la scène de la grande vie.

Rédigé par Anda

Publié dans #photo, #poésie

Repost 0
Commenter cet article