Je vous salue, arbuste plein de grâce.

Publié le 28 Mai 2017

 

" Elles n'ont pas duré.

Tout juste le temps d'être de petites balles, de petits globes lisses et denses, quelques jours; puis cédant à une poussée intérieure, de s'ouvrir, de se déchiffoner, comme autant d'aubes autour d'un poudroiement doré de soleil.

Comme autant de robes, si l'on  veut. Si vous y incite l'instant de rêverie.

Opulentes et légères, ainsi que certains nuages.

Une explosion relativement lente et parfaitement silencieuse.

La grâce dėrobėe des fleurs. "

 

Philippe Jacottet ( les pivoines )

 

 

Rédigé par Anda

Publié dans #poésie, #fleurs

Repost 0
Commenter cet article

Pascal 29/05/2017 19:16

Un léger rose aux joues
avant de nous faire découvrir
son cœur d'or

JC 29/05/2017 09:45

Voilà des fleurs dont "l'explosion" est merveilleuse. Leur parfum aussi est fabuleux. Douce journée à toi. Bises. Joëlle

Maria-Lina 29/05/2017 01:59

Que j'aime les pivoines, elles sont tellement belles et ce joli poème lui va à merveille!!! Bise, bon lundi tout doux!

emma 28/05/2017 23:19

très bien décrites ces jolies fleurs indolentes et somptueuses...