Rose

Publié le 29 Juin 2020

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.
 
                 Pierre De Ronsard

 

 

beauté  éphémère

sur la robe de velours

 glissent les larmes

Rédigé par Anda

Publié dans #poésie, #Ronsard, #rose

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pascal 06/07/2020 09:43

Sur ses pétales de rose
elle laissa échappé quelles larmes
sur sa vie qui se fripait

jean schmitt 01/07/2020 16:05

Un magnifique poème pour un cliché de toute beauté. Les perles d'eau sur les pétales de cette rose sont un émerveillement. Merci pour ce magnifique partage. j'espère que ces larmes peuvent aussi être des larmes de joie et de bonheur

Chantal Mignot 01/07/2020 11:49

extraordinaire photo qui fait voyager dans les plis des roses et des larmes souvent salutaires

Chinou 30/06/2020 21:42

Bon choix de photo qui se marie au poème qui nous transporte sur le banc de l'école .

Bonheur du Jour 30/06/2020 07:06

Un poème tellement connu mais qu'on redécouvre à chaque fois. Quelle belle rose !