Pivoines

Publié le 2 Juin 2021

De livre en livre, j’essaie d’aménager ce qu’on appelle un jardin de curé. Vous savez : une explosion silencieuse de roses, de pivoines et de lis, sans oublier les nécessaires herbes folles qui attrapent si joliment l’éphémère lumière du jour.

 

                             Christian Bobin

 

 premières lueurs ~

dans la douceur de l'aube

elle ouvre son cœur 

 

 

soleil matinal ~

en robe de mousseline

elle virevolte au vent

 

Rédigé par Anda

Publié dans #Pivoines, #Citation, #soleil, #haïkus, #fleurs, #Christian Bobin

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean-Claude 22/06/2021 18:03

Bonjour, jamais réussi à avoir de belles pivoines, faudrait que j'essaie de nouveau, j'aime cette fleur.
Ma spécialité serait plutôt le cactus, que le réchauffement permet de plus en plus de cultiver en extérieur :
http://souliervoyageur.canalblog.com/archives/cactus/index.html

Images réussies autour de la "robe de mousseline".
Même s'il arrive que ses propos soient un peu trop imprégnés de christianisme à mon goût, j'apprécie beaucoup les mots de Christian Bobin. J'ai lu plusieurs livres de lui, certains relus.

Pascal 18/06/2021 19:03

J'aime ta deuxième photo
dans la quelle la fleur capte la lumière
dans les frous frous de sa robe
et nous la restitue tout en douceur

Bonheur du Jour 12/06/2021 13:39

Je raffole des pivoines.

Michel Théron 03/06/2021 21:08

C'est beau (photo) et c'est juste (haïku). De deux mots, choisir le moindre... Amicalement. M.T.

Chinou 03/06/2021 17:10

Odorante, joufflue, si fragile, sa floraison te récompense des soins que tu lui apportes et des jolis mots dont tu entoures sa photo.